Féminité & musculation

COUP DE GUEULE DU JOUR

Aujourd’hui, j’ai envie de pousser un coup de gueule.

Et oui, ça m’arrive des fois, et aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de sport (plus particulièrement de musculation)…mais aussi de féminité!;-)

Car comme vous le savez si vous nous suivez, la pratique de la musculation, chez BODY REBOOT, c’est notre cheval de bataille et le cœur de notre méthode.

Il y a quelques temps, on m’a dit « Dis donc, tu es beaucoup moins  féminine qu’avant toi  depuis que tu es devenue coach et que tu fais de la muscu !»

 3 réactions se sont alors bousculées dans mon l’esprit :

1. L’énervement:« Et TA soeur, elle est féminine ou pas, elle?! Car toi tu ressembles plus à une bourge coincée avec ton carré court laqué et ton chemisier boutonné jusqu’en haut …»

2. L’étonnement naïf: «Ah bon? Je ne m’étais pas rendue compte… »

3. La défense: « C’est pas vrai! D’accord, j’ai troqué mes talons pour des NIKE montantes mais je mets toujours des boucles d’oreilles et je suis quand même toute la journée en leggings moulants! »

J’ai finalement opté pour une réponse un peu plus calme vu que j’avais un peu de temps devant moi en posant la question suivante… THE QUESTION: « ah oui tu trouves, mais d’ailleurs dis moi, c’est quoi la féminité pour toi? »

LA FÉMINITÉ AUJOURDHUI

Et je vous la pose cette question à vous aussi qui lisez cet article: « Qu’est ce qu’une femme féminine pour VOUS? »

Essayez de répondre en toute honnêteté sans vous laissez influencer par votre éducation ou les schémas qui nous ont été perfusés par la société et Hollywood depuis notre naissance.

Pour être féminine, une femme doit-elle obligatoirement ressembler à « une gazelle » des magazines de mode et porter une robe moulante en étant perchée sur des talons de 10 cms, se teindre les cheveux, ou encore s’asperger de parfum bourrés de perturbateurs endocriniens?

N’aurait-elle pas le droit de sortir les sneakers et le jeans de temps à autre, laisser la fameuse robe au placard, et balancer la trousse à maquillage au fond du tiroir pour une fois?  

Allez écouter la chronique très juste de Marina Rollman dans son post sur France Inter sur le sujet.

FÉMINITÉ & MUSCULATION

La même question se pose sur la relation entre féminité et musculation. Chez BODY REBOOT, on fait de la muscu, hommes comme femmes, car on aime cela et on est convaincus de ses bienfaits. La musculation à tout âge permet de bien vieillir.

Il y a peu, on m’a dit aussi « c’est bien que tu t’entraînes comme tu le fais, mais fais gaffe car sinon dans quelque temps tu vas finir par ressembler à un mec! » 

Primo : Mais qu’est-ce qu’ont les gens à ne pas se mêler de leurs oignons? Et si jamais j’avais envie de ressembler à un mec? Qu’est-ce que cela peut-il bien leur faire?!

Et deuxio: Est-ce que moi je leur dis que eux par contre ils sont trop maigres même s’ils font de la muscu depuis des années car ils s’entraînent mal?!! Non! Alors soyez gentils Messieurs, Mesdames, mais occupez vous de vous!

Par ailleurs, les filles sachez que vous ne risquez pas de ressembler à des hommes en pratiquant quelques heures de musculation par semaine.

Tout d’abord, simplement parce que nous les femmes, nous n’avons pas autant de testostérone que les hommes, parce que nous sommes justement des femmes.

Et puis aussi, parce que pour prendre en « masse », comme nos amis les hommes, il faudrait charger aussi lourds qu’eux (ce que nous ne pourrons jamais) et ingérer une énorme quantité de calories dans la journée. 

MUSCULATION NATURELLE OU BODYBUILDING ?

Car non, pratiquer la musculation n’est pas la même chose que pratiquer le bodybuilding!

 

En haut, un homme pratiquant le bodybuilding et en bas un homme pratiquant la musculation. naturelle.

En pratiquant la musculation, vous risquez simplement de tonifier votre corps et vous affiner, en éliminant beaucoup de cellulite au passage (si jamais vous adopter une alimentation équilibrée).

 
Femme pratiquant la musculation naturelle

La muscu n’a que des bénéfices, si celle-ci est pratiquée en conscience et de manière adaptée.

Donc, à moins que vous ne décidiez de vous faire des piqûres de testo, (ce qui soit dit en passant, est interdit), vous ne risquez pas de vous transformer en HULK comme ça! 

Femme pratiquant le bodybuilding

Tout comme les femmes sont « censées » pour être féminines se travestir en se cachant sous 3 tonnes de maquillage, et en portant des vêtements dans lesquelles elles ne se sentent pas forcément elles-mêmes, la muscu devrait-elle uniquement être réservée aux hommes alors que, elles, n’auraient uniquement le droit d’apprendre à faire des entrechats dans des cours de danse classique? 

LA MUSCULATION: UNE DISCIPLINE UNIQUEMENT MASCULINE? 

Qu’est-ce qui fait que la musculation devrait n’être qu’une discipline spécifiquement masculine?

Est-ce parce que notre société contribue à véhiculer cette image de femme « fragile, soumise » plus apte à se pomponner et à faire du yoga qu’à enfiler un legging et à filer à la salle faire des squats?

Bien évidemment que nous les femmes nous n’avons pas et n’aurons jamais la même force que nos congénères, et nous l’acceptons bien volontiers.

Mais chez BODY REBOOT nous aimons la muscu et nous aimons nous entraîner avec des hommes. Et ironie du sort d’ailleurs, la plupart du temps c’est nous qui les entraînons! 😉 

La muscu ça ne permet pas uniquement d’avoir un joli body (quand c’est bien pratiqué) mais ça permet aussi et surtout de bien vieillir et de renforcer son corps, comme nous l’expliquons dans notre vidéo Comment bien vieillir avec la musculation, pour mieux prévenir la dégénérescence de celui-ci ainsi que les douleurs.

Cela implique un travail de connexions neuro musculaires, en conscience faisant appel à l’intelligence du corps.

LE STRETCHING: UNE DISCIPLINE UNIQUEMENT FEMININE?

Un autre exemple « à la con » (pardonnez-moi l’expression): celui du stretching.

Le stretching devrait-il, à l’inverse, seulement être réservé aux femmes? Pratiquer des étirements devrait-il seulement être l’apanage de danseuses en tutu? (mais cela fera l’objet d’un prochain article sur les hommes et le stretching).

Et bien non. Sachez que s’étirer est essentiel pour détendre le corps et prévenir l’apparition des douleurs, mais aussi et surtout progresser plus rapidement dans ses entraînements de musculation. Car pour bien travailler un muscle sur toute sa portion, il faut que celui ci puisse s’allonger.

Conclusion: plus on est souples et mieux on peut  renforcer son corps. Mais je vous parle là de VRAIES séances d’étirements, et pratiquées en conscience. Car là aussi, il y a stretching…..et stretching. Tout comme il existe différentes pratiques de musculation.

LA PHILOSOPHIE BODY REBOOT: UNE MUSCULATION ADAPTÉE & CONSCIENTE POUR TOUS

Chez BODY REBOOT, nous prônons une musculation adaptée et en conscience et non une musculation de type bodybuilding (comme évoqué juste avant, qui est en général la seule que connaît le commun des mortels lorsque l’on mentionne le nom de cette discipline).

Chez BODY REBOOT, nous ne cherchons pas à obtenir des corps de fitboys ou des fitgirls mais nous utilisons la musculation afin de construire des corps forts, sans compensation et en bonne santé.

Et de tels corps, sans compensation, seront de toute façon forcément beaux et élégants car ils seront le résultat d’un travail conscient et adapté.

Chez BODY REBOOT, nous cassons les croyances et les idées reçues, tant en matière de posture qu’en terme de diktats. Et nous disons et redisons que la musculation est aussi pour les femmes et qu’elle ne s’oppose en rien à leur féminité.

Bien au contraire, pratiquée de la bonne manière elle ne fera que la sublimer, en leur rendant un corps tonique et résistant, qui aura tout pour plaire d’ailleurs à la gente masculine;-)

 

CONCLUSION

En ces temps compliqué de confinement ou personne ne peut aller chez le coiffeur, et où nous restons en tenue d’intérieur (pour ne pas dire en pyjamas), du matin au soir, nous n’en restons pas moins des hommes et des femmes.

Car la masculinité et la féminité restent avant tout des énergies et non des déguisements dont nous devons nous parer pour prouver que nous appartenons à tel ou tel sexe. 

Donc Mesdames, peu importe les vêtements que vous mettrez, la coiffure que vous arborerez, le sport que vous pratiquerez, si vous êtes en harmonie avec qui vous êtes, votre essence féminine émanera naturellement de vous et vous n’aurez plus besoin de chercher à « l’affirmer » par des attributs extérieurs et futiles, si vous n’en ressentez pas le besoin;-)

*********************************************************

Le concept BODY REBOOT est utilisé au sein de l’association sportive MOVING FORWARD, la Santé par le Sport.

*********************************************************

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux:

✴️ YOU TUBE ✴️ LINKEDIN
✴️ INSTAGRAM 
✴️ FACEBOOK

Abonnez-vous également aux e-mails privés de Body Reboot  afin de pouvoir télécharger gratuitement notre livret sur le redressement de la posture et recevoir toutes nos infos.

*********************************************************

Et pour suivre nos dernières vidéos, abonnez vous à notre chaîne!

Intelligence du corps: Déprogrammer pour Reprogrammer

VIVRE UNE VIE PLUS « CONSCIENTE »

 

QUESTION DU JOUR:

Et si prendre soin de soi commençait en réalité par mettre plus de conscience dans sa vie en prenant soin d’abord de l’intérieur de son corps plutôt qu’uniquement de son aspect extérieur?

Et si prendre soin de soi ne revenait plus uniquement à se badigeonner de crèmes de beauté et à se maquiller, ou encore à porter de jolis vêtements, mais plutôt à manger sainement et à consacrer du temps à la pratique d’une activité physique régulière?

Et s’il était maintenant grand temps de revenir à nous, à notre corps, en comprenant comment l’habiter et en prêtant une attention toute particulière à nos pensées, à nos paroles, à nos émotions, afin de chercher à mener une vie plus consciente envers nous mêmes mais également envers les autres. 

VERS PLUS DE CONSCIENCE DU CORPS

Donc, vous l’aurez compris aujourd’hui je souhaite vraiment vous parler de conscience et de conscience du corps.

Cette conscience du corps, primordiale, est loin d’être innée chez tout le monde, surtout dans notre société qui met plus l’accent sur l’intellect au détriment du corps en lui même, souvent relégué au second plan.

Il faut avoir une tête bien pleine, accumuler les connaissances, être cultivé, le mental étant plus « reconnu » et valorisé que tout ce qui à trait au corps. On oublie que trop vite cette faculté d’intelligence du corps.

L’INTELLIGENCE DU CORPS : APPRENDRE A UTILISER NOTRE « MAISON »

Et autant il existe des livres pour apprendre sur tous les sujets possibles et inimaginables, autant quand nous naissons personne ne nous livre une notice nous expliquant comment utiliser, maîtriser notre corps.

Et pourtant celui-ci est de loin bien plus « intelligent » et complexe à se servir qu’une simple machine à laver que nous pourrions  commander sur Amazon:-)

Certains d’entre nous naissent avec une « intelligence du corps » innée, ce pouvoir de  maîtrise incroyable de leur corps par leur cerveau, cette faculté à activer les bons muscles pour le bon geste, leur permettant de réaliser des postures ou des mouvements de haut niveau, comme c’est le cas de certains danseurs, que d’autres n’arriveront jamais à faire même en s’entraînant toute leur vie.

Nous ne sommes donc pas tous égaux à ce niveau là dès la naissance.

Mais même si nous ne sommes pas tous destinés à devenir des danseurs professionnels,  et n’aspirons pas tous non plus à acquérir un tel niveau, il est cependant plus que nécessaire d’apprendre à minima le fonctionnement de cet outil magnifique qu’est notre corps, tout comme nous apprenons à utiliser notre outils qu’est le cerveau.

Et cela, avec l’objectif de mieux vivre au quotidien, sans douleurs, dans ce corps qui nous porte et nous soutient au quotidien. 

BODY REBOOT: DEPROGRAMMER POUR REPROGRAMMER

Chez BODY REBOOT, nous cherchons à lutter contre les compensations du corps et les douleurs en déprogrammant les mauvaises habitudes en matière de posture et de mouvement et en reprogrammant les bonnes.

Notre enseignement, passe tout d’abord par une prise de conscience (nécessaire à tout changement), de la posture ainsi que de la façon de se mouvoir.  

L’importance de la bonne posture

Apprendre à adopter une posture juste et équilibrée nous permettra de prévenir et lutter contre les compensations du corps, et donc de prévenir les douleurs. Et un corps sans compensation sera un corps équilibré et élégant. 

C’est par exemple le cas quand vous avez mal aux genoux et que c’est votre démarche « en canard » qui est à l’origine de vos douleurs avec le non respect de l’alignement de vos jambes, comme on vous l’explique dans notre vidéo mal de genoux: explications complémentaires.  

Vous ne pourrez commencer à agir et à travailler sur la rééducation du réalignement de vos jambes, que si vous prenez pleinement conscience de votre posture.

Chez BODY REBOOT, notre accompagnement vise à développer cette intelligence du corps. Les gens doivent comprendre que cela passe par la compréhension et la réappropriation du corps d’une manière consciente. 

Un autre exemple est celui des scolioses « légères », qui sont fréquentes, à force de porter toujours notre sac sur la même épaule. 

Pour pouvoir commencer à travailler sur la rééducation de notre colonne, en alignant nos hanches et nos épaules, comme on vous l’explique dans notre vidéo sur la scoliose, nous devons commencer par prendre conscience de notre posture, encore une fois.

Car notre corps fixe souvent une position dans laquelle nous nous sentons en général droits, alors que nous sommes en réalité « tordus ». Et c’est seulement en général lorsque nous nous voyons en photos que nous prenons conscience et réagissons avec effroi à ce que nous voyons. 

Se faire prendre en photo est alors intéressant pour cette prise de conscience préalable au travail de correction et de rééducation. 

L’importance du geste juste

Nous voyons dans notre métier de coach au quotidien, beaucoup de pratiquants de musculation avec des trapèzes supérieurs sur développés et des « cous de vautour » prononcés.

Cela est dû à une pratique de la musculation du dos, des pectoraux, ou encore des bras inappropriée. Cette pratique engage uniquement le trapèze supérieur avec impact sur les cervicales, ce que nous appelons chez Body Reboot, travailler par « au dessus » au lieu de travailler par « en dessous », c’est-à-dire par les dorsaux avec les épaules basses fixées à l’extérieur du buste.

Dans ces cas là, vous risquez fortement de vous déclencher des douleurs de nuque et de trapèze chroniques. Et de plus, les gestes réalisés sont alors beaucoup moins efficients.

Exemple de travail du dos au tirage horizontal  avec le bon placement et geste à gauche (colonne engagée et cervicales étirées) et les mauvais à droite (omoplates serrées et cou de vautour).
 
Exemple d’un travail de triceps sur banc avec le bon placement et geste à gauche (tête relâchée et épaules basses avec non engagement du trapèze et les mauvais à droite (tête relevée avec ‘cou de vautour’ et engagement du trapèze).

Il faut alors apprendre à activer certains muscles « endormis » afin de réussir à réaliser le geste de la bonne manière, c’est-à-dire avec les muscles qui sont censés faire le mouvement normalement.

Pour en savoir plus sur ces erreurs de posture et les corrections nécessaires à réaliser, comme nous l’expliquons en détail dans nos articles sur la musculation des biceps, triceps ou encore des épaules pouvant créer des douleurs cervicales si mal faite.

Car il faut que vous sachiez que si vous n’arrivez pas à avoir les bonnes connexions musculaires pendant vos entraînements, vous n’arriverez pas à développer les bons muscles car ils ne seront jamais stimulés. 

C’est par exemple le cas pour vous les hommes lorsque vous travaillez vos pecs et que vous n’arrivez pas à en avoir en invoquant souvent des problèmes d’insertions musculaires. On vous explique pourquoi vous n’arrivez pas obtenir des pecs de Jedi.

Éveiller les zones « mortes » 

Un autre exemple que nous pouvons citer: le renforcement des abdominaux.

Faire des abdos c’est super à la mode même si la plupart d’entre vous sentez malheureusement tout sauf vos abdos d’ailleurs!

Car vous nous dites souvent que ça tire dans la nuque et les trapèzes et non dans les abdos, que vous n’arrivez pas à engager, car vous faites le mouvement avec les «mauvais muscles », les muscles censés travailler étant « endormis ». 

Ce que vous ne savez pas, c’est que pour travailler c’est abdominaux de manière efficace il faut être souple du dos.

Évidemment, chez BODY REBOOT, nous sommes bien conscients qu’entre comprendre intellectuellement comment faire un mouvement et arriver à réaliser celui-ci physiquement (et le ressentir de la bonne manière) dans son corps , il y a un monde! 

Cela requiert un travail de rééducation précis, subtil et régulier de son corps, qui se fait millimètre par millimètre.

Et une certaine humilité aussi, car il faut avant tout accepter de « déprogrammer », désapprendre tout ce que l’on a appris jusque là, consciemment ou inconsciemment d’ailleurs, pour le réapprendre de la bonne manière en « déprogrammant son corps ». Jusqu’à ce que, un jour, vous, enfin votre corps, ait le déclic!:-) 

Il s’agit d’un processus plus ou moins long selon chacun qui nécessite beaucoup de patience et de persévérance, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle! Il s’agit en fait d’un processus, « long terme » qui va à l’encontre de nos habitudes à avoir tendance à vouloir faire plein de choses rapidement pour obtenir des résultats sur le court terme.

Quel chemin emprunter

Si vous êtes prof de sport, de danse, etc. et que vous lisez cet article vous comprendrez sûrement de quoi je parle. Demander à un élève de réaliser un mouvement qui vous parait évident pour vous, ne le sera pas nécessairement pour lui. Transmettre à un élève ce qu’il est censé ressentir dans son corps afin de réaliser un geste est très subtil et nécessite une pédagogie très fine et adaptée à chaque élève. 

   

Les corrections et ‘spotting’ (les « touchés » dans le jargon sportif) sont plus que nécessaires, car si pour la majorité d’entre nous, nous apprenons en regardant, nous sommes aussi kinesthésiques, c’est-à-dire que nous apprenons également à reproduire un geste ou un mouvement parce que nous l’avons ressenti dans notre corps.

Chez BODY REBOOT, l’important n’est pas quel mouvement vous faites ou la posture que vous adoptez, mais plutôt comment vous le faite, quel chemin vous empruntez (dans votre corps) pour y arriver.

CONCLUSION

Au moment où nous vivons tous une vie à 100 à l’heure et où nous devons chaque jour rationaliser nos efforts et être toujours plus productifs, il ne faut pas oublier l’importance de revenir à nous mêmes pour arriver à nous recentrer via notre corps, trop souvent oublié.

Ce n’est qu’une fois conscients de celui-ci, que nous pourrons commencer à en développer sa maîtrise en acceptant de désapprendre pour réapprendre à s’en servir de la bonne manière.

Nous pensons chez BODY REBOOT que chercher à s’occuper de son corps afin de prévenir les douleurs et le rendre fort doit devenir un travail de rééducation quotidien. Cela doit devenir un placement à long terme et, encore plus, un objectif de vie.

*************************************************************

Le concept BODY REBOOT est utilisé au sein de l’association sportive MOVING FORWARD, la Santé par le Sport.

************************************************************
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux:

✴️ YOU TUBE

✴️ LINKEDIN ✴️ INSTAGRAM 
✴️ FACEBOOK

Abonnez-vous également aux emails privés de Body Reboot  afin de pouvoir télécharger gratuitement notre livret sur le redressement de la posture et recevoir toutes nos infos.

Et pour suivre nos dernières vidéos, abonnez vous à notre chaine!